• Voici un petit résumé de l'histoire de Nicky Larson: Pour mieux vous mettre dans l'ambiance V.O. ( car, il faut l'avouer, la V.O. est bien mieux que la V.F.) les noms des personnages seront en japonais...

    Voici comment vous y retrouver:

    Nicky Larson = Ryo Saeba (City Hunter)

    Laura Marconi = Kaori Makimura

    Hideyuki Makimura = Toni Marconi

    ___

    Tôkyô, les années 1980/1990.

    Ryô Saeba est un homme de l'ombre. Filatures, garde du corps, parfois meurtres, il accepte n'importe quel travail du moment 'que le cœur du client [fait] vibrer le mien', dit-il. Il a pour partenaire Hideyuki Makimura, ancien policier. Un jour Makimura se fait tuer par le cartel Union Teope. Sa sœur, Kaori, décide de prendre la relève de son frère comme partenaire. Ryô est aussi une personne qui cache ses sentiments. Son passé très lourd n'est que vaguement évoqué. Il semble jouer un jeu quand il drague les jolies filles. Par la suite, on apprendra que Kaori et Ryô s'aiment mais n'osent pas se l'avouer, car Ryô ne peut se permettre de tomber amoureux avec le travail qu'il fait et le milieu dans lequel il vit.

    Voilà pour le résumé! En fait, dans l'anime, il n'y a pas vraiment d'intrigue générale et le fond de la série repose surtout sur la relation Kaori-Ryô. En effet, Ryô possède une sorte de double personnalité: d'un côté le grand tireur ultraprécis et séduisant; de l'autre, le pervers insassiable qui importune sans arrêt les jeunes et jolies filles qu'il croise! C'est ce côté volage que Kaori, amoureuse en secret de son coloc', n'arrive pas à supporter (vraiment pas du tout) et qui ajoute à chaque nouvelle mission de Ryô, l'humour impérissable de la série. Chaque épisode a sa petite histoire où Niki doit souvent aider et protéger une jolie femme menacée par des mafieux ( des méchants qui font bobo en V.F.). Et bien sûr, les cabrioles de Ryô pour draguer la jeune femme ne manquent pas d'invoquer les légendaires massues de 100 T (et plus) de Kaori!

    Le manga comme l'anime joue de l'ambiguïté des caractères de Ryô: nul ne sait quand il est vraient sérieux ou quand il fait vraiment le pitre et c'est un peu ce qui fait le charme de Ryô.


    3 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique